Série 6, épisode 1 : "Cro Magnon - La Folle Histoire du Monde"

Les partenaires
Série 6

Agefiph
Areva
Atos
BNP Paribas
Capgemini
Edenred
EDF
Natixis
Société Générale
Logo achat

Les vidéos
Série 5

Episodes précédents
Episodes suivants

Série 5, épisode 1 : "Héros du quotidien"

Les partenaires
Série 5

Agefiph
Atos
BNP Paribas
Capgemini
Dassault Systèmes
Edenred
EDF
Essilor
Fondation Geodis
Groupe BPCE
Pôle Emploi
Société Générale
Logo achat

Série 3, épisode 1 : "Welcome"

Les partenaires
Série 3

Accor
Atos
BNP Paribas
Capgemini
Dassault Systèmes
Edenred
EDF
Essilor
Fondation Geodis
Pôle Emploi
Safran
Société Générale
Logo achat

Série 2, épisode 1 : "La rencontre"

Les partenaires
Série 2

Accor
ATMB
BNP Paribas
Capgemini
Cofely
Dassault Systèmes
Essilor
Fondation Geodis
GRDF
Microsoft
Pepsico
RTE
Société Générale
Thalès
Logo achat

Episode 8 : sexe

Les déficients visuels ont-ils des doigts de fée ?

Eteindre la lumière excite t-il les sens ?

Faut-il interdire la cécité aux moins de 18 ans ?

 

Aveugle ou pas, on en fait des choses dans le noir…

• A savoir

Les idées reçues concernant les personnes handicapées sont légion. Pour éviter de devenir chèvre, nous allons essayer (bien sûr) de faire la différence entre réalité… et fantasmes.

Pour commencer, il est primordial de rappeler que « l’amour rend aveugle, la preuve : quand certains le font, ils braillent ». C’est Jean Yanne qui l’a dit.
Bon, alors, trêve de plaisanterie : c’est vrai, ou pas, que les déficients visuels ont un sens du toucher plus développé que les autres ?
Saviez-vous que dans plusieurs pays d’Asie, les professions de masseur sont réservées aux personnes handicapées visuelles ?
Que des formations orientées « bien-être » destinées aux persones handicapées visuelles ont récemment ouvert leurs portes en France ?
Des centres de massage vont même jusqu’à mettre en avant dans leurs brochures publicitaires que leurs prestations sont réalisées par des déficients visuels.
Aucune étude scientifique ne permet pourtant de prouver que les personnes handicapées visuelles ont un meilleur toucher que les autres (voir aller plus loin sur les études scientifiques). Elles bénéficient en revanche d’un a priori positif et favorable.
Conclusion : oui certains aveugles ou malvoyants sont kinésithérapeuthes ou masseurs. Mais rappelons que la sensibilité au bout des doigts dépend du talent de chacun. Et, pour tous, ce qui est certain, c’est que leur concentration est moins dérangée par ce qui nous entoure, moins influencée par tous les aspects visuels.
Ils sont davantage dans le ressenti et à l’écoute de ce qu’ils perçoivent. Ce qu’ils perçoivent au bout de leurs doigts mais pas seulement.
Pas besoin de tout toucher pour ressentir.
 C’est ce que certains appellent de façon peu glamour « le sens des masses » (sentir une présence, une variation d’intensité… Quittons un court instant le terrain du corps humain, et illustrons ce sens des masses par un exemple issu des techniques de déplacement pour les déficients visuels:
Comment tourner dans une rue sans longer et toucher le mur pour  savoir que l’on arrive à une nouvelle rue ? Réponse : les instructeurs de locomotion apprennent à ressentir une ouverture. Quand un mur se termine et qu’il laisse place au vide, il est ainsi possible de tourner dans la rue qui commence sans même avoir besoin de se rapprocher du mur. Faites le test : fermez les yeux et vous verrez…
Dès lors, pas étonnant que les personnes aveugles ou malvoyantes aient également leur propre avis sur le physique d’une personne… Méfiez-vous,